Saison spectacles

Font Size » Large | Small


A hauteur d’enfance

Construire une  saison pour l’enfance et la jeunesse, c’est mettre en lumière ce qui permet de vivre ensemble.

C’est parler du monde, c’est raconter l’idée de grandir, c’est aussi évoquer le souvenir.

C’est permettre de partager, c’est raconter le « prendre soin ».

C’est évoquer le temps qui passe, se poser la question d’être au milieu de sa vie ; c’est regarder devant, c’est, ne pas oublier ce qui est derrière, ce qui fait « racines ».

C’est être attentif à l’autre, faire « famille »

C’est proposer des chemins à explorer pour construire un point de vue. C’est inviter à emprunter des chemins inconnus ; ceux qui nous emmènent dans des endroits surprenants, inattendus…

Au fil des propositions de cette nouvelle saison, vous pourrez construire votre propre parcours en fonction de votre âge (ou plutôt de celui des enfants qui vous accompagnent) bien sûr, car si nous portons nos efforts à vous proposer des spectacles qui parlent à tous au travers des générations, il arrive que l’on puisse être trop jeune pour goûter pleinement la proposition.C’est aussi vous inviter à aborder cette saison sur des entrées thématiques :

celle de la famille que l’on se choisit  entre « Moun » et « Livère »

celle du temps qui passe et la nécessité « d’être là »  avec le triptyque « Dasein » en février

celle de grandir et de se souvenir entre « En un éclat » et « Moi, canard », …

celle de prendre soin l’un de l’autre entre « Horses », « John Tammet » et « Te prends pas la tête ! »

Mais également sur des entrées esthétiques

avec une proposition autour de la danse qui se tisse entre 4 projets de la saison avec les créations de Thierry Escarmant, du collectif aaO et les spectacles d’AK Entrepôt et de Kabinet K

avec une entrée sur les écritures contemporaines qui donnera à entendre des textes de Fabrice Melquiot, Rasmus Lindberg, Karin Serres, Rascal, Stéphane Jaubertie, Ramona Badescu, Anja Hilling, …

Cette saison 18’19 est encore une invitation à découvrir l’inconnu avec 7 équipes artistiques qui viennent ici pour la première fois.

C’est enfin une invitation à ouvrir son regard à trois projets venant hors de nos frontières avec les équipes italiennes Gioco Vita et le Teatro delle Briciole et les flamands de Kabinet K.

Construire une saison avec l’enfance et la jeunesse, c’est raconter le monde à hauteur d’enfance.

En aucun cas ce n’est se mettre à genoux.

Olivier Chaumont

Directeur de l’Agora

SOMMAIRE