Les géométries du dialogue
Compagnie Juscomama

Théâtre / arts visuels
Dès 8 ans
Durée 55 mn
Salle de Lacaze / Billère
Lundi 23 novembre 2020 : 14h30 & 19h30

variations cubiques et rêveries vagabondes
Nikki est une petite fille sans visage. Une boîte noire, support à toutes les rêveries. Née du flou, elle est délicate, sensible, timide, et aime dessiner. Elle observe sa mère se maquiller. Au fil d’épisodes parfois cocasses, parfois dramatiques, elle va à son tour “inventer” son visage, gagnant à chaque étape un élément distinctif qui la définit.
les deux auteures interprètes explorent depuis plusieurs années les possibilités du langage permis par les boîtes noires aux faces d’ardoise qu’elles portent comme des masques. Ces boîtes permettent de déployer un récit porté par un dessin évolutif, mais aussi de remettre en jeu les corps au plateau.

Conception et interprétation : Justine Macadoux et Coralie Maniez
Accompagnement à l’écriture : François Hien
Accompagnement à la mise en scène : Benjamin Villemagne
Création et régie son : Antoine Aubry
Construction décor : Quentin Lugier
Régie générale et lumière : Mickaël Philis, en alternance avec Benoît Bregeault
Administration de production et diffusion : Nicolas Ligeon
de part… et d’autre

l’Agora et Espaces Pluriels s’associent pour mettre en regard trois projets singuliers à hauteur d’enfance qui ont en commun une approche plastique.