Font Size » Large | Small


REGARDER LE MONDE PAR L’ENFANCE

Par le prisme de l’enfance, par un regard faussement naïf, par le décalage de la perception du monde du point de vue de l’enfance, la saison spectacle que nous vous proposons en 2017 et 2018 aborde ce « regarder le monde » pour partager les clés d’une compréhension de ce qui nous entoure ; pour agir sur la capacité de poser individuellement et collectivement un regard sur la société dans laquelle nous grandissons.

Il en va ainsi

Du Silence attrapé par la manche, le projet en création de Zaz Rosnet qui s’attache aux secrets et à l’impossibilité de parler…

De Wij/Zij, (Nous/Eux en néerlandais) le spectacle de la Cie belge néerlandophone Bronks qui déplace le récit en prenant le point de vue de l’enfance, pour évoquer la prise d’otages dans une école russe en 2004…

De J’arrive, créé par Pascal Vergnault sur un texte de Jean Cagnard à l’adresse des plus jeunes, qui met en jeu avec décalage l’enfant qui prévient ses parents de son futur plongeon dans leur vie.

Du Garçon à la valise de la Cie de Louise dans une adaptation du texte de Mike Kenny pour parler d’une enfance déracinée qui puise en elle la force d’avancer…

De Wax, le premier projet de Renaud Herbin à l’adresse des tout jeunes spectateurs, qui interroge l’enfance sur l’idée de la tentation d’uniformité et celle de sortir du moule…

De Chant de mines, la création de la Cie TDJM qui met en jeu l’idée de grandir trop vite dans un monde hostile…

De Bagatelle de la Cie belge germanophone Agora Theater qui parle d’errance et de désir d’humanité…

De Frères, création de la Cie Les Maladroits, qui convoque au plateau dans une forme métaphorique autour de l’objet, une période amère de l’histoire ; celle de l’Espagne franquiste et de la retirada.

Et d’une manière générale de tous les projets que nous défendons cette saison

Pour questionner notre société par le prisme de l’enfance et la jeunesse

Pour donner corps à l’idée et l’envie de grandir…

Pour cette impérieuse nécessité de trouver sa place dans le monde et de préserver celle de ceux qui nous entourent.

Prendre soin. Regarder plus loin. Vivre ensemble.

Belle et bonne saison à tous.

Olivier Chaumont, Directeur de l’Agora

SOMMAIRE

Une saison en partenariat: Espace James Chambaud – Lons / Espaces Pluriels – Pau / Cie Théâtre Chat Bus

Elle voit le jour avec l’engagement: Des spectateurs – de la Ville de Billère – de la Communauté d’Agglomération Pau-Pyrénées – du Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques – du Conseil Régional Aquitaine Limousin Poitou-Charentes – de la DRAC Aquitaine – de l’Office National de Diffusion Artistique – de l’Office Artistique de la Région Aquitaine L’Agora est adhérent à : Mixage – Scènes d’Enfance et d’Ailleurs – Fédération Léo Lagrange

L’Agora est en convention avec: La ville de Billère – La Communauté d’Agglomération Pau-Pyrénées – Le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques au titre de Scène de Territoire pour l’Enfance et la Jeunesse – La Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Mixage Fédération Aquitaine de structures du spectacle vivant Créé à l’initiative de lieux culturels aquitains, ce réseau est un espace d’échanges et de réflexion, une plate-forme de promotion du spectacle vivant.

En collaboration avec le réseau Pyramid, Mixage se propose de soutenir la création des deux régions, de la faire découvrir aux professionnels et au public en organisant « Régions en scène » dont la prochaine édition aura lieu les 4, 5 et 6 janvier 2017 à Périgueux et Sarlat.